El còdega FERMER

Dans le temps, Venise était une ville assez peu éclairée ;
le long des "calli" (petites ruelles), on trouvait seulement des "cesendeli", des bougies destinées à éclairer les images sacrées sur les murs.

Vers 1450, suite à l'augmentation du nombre des agressions, on promulgue une loi qui rend obligatoire l'utilisation de lumières pour les personnes qui se trouvent dehors après le coucher du soleil.

C'est ainsi que naquit le personnage du "codega", une sorte "d'accompagnateur nocturne" qui, muni d'une lanterne et contre rémunération, raccompagnait chez eux les nobles et les riches de retour du théâtre ou d'une fête.

Ce nom vient du grec "odégos" (guide). Il n' y a pas si longtemps, le terme "codega" était encore utilisé pour désigner les majordomes munis de parapluies qui accueillaient les clients lorsqu'il pleuvait, ou escortaient les jeunes filles jusque chez elles après le cinéma.